Honoré de Balzac a un descendant australien, il s’appelle Christos Tsiolkas. La gifle qu’il nous offre est une comédie humaine comme on n’en a pas lu depuis Les corrections de Jonathan Franzen (L’Olivier, 2002).  Un gamin prend une gi ...