Un homme qui dirigea le quart de l'Humanité de 1949 à 1976, qui mit à mort 70 millions de ses compatriotes et conquit le feu nucléaire, cet homme-là méritait une biographie monstrueuse. C'est désormais chose faite avec les 864 pages de Chang e ...