Le 80e prix des Deux Magots à Pauline Dreyfus pour "Immortel, enfin" (Éd. Grasset). Pauline Dreyfus raconte la cinquième et dernière candidature de Paul Morand à l'Académie française. Nous sommes en 1968. Il a 80 ans. Le roman mêle des flas ...