La_route.jpgL'Humanité est détruite. Les États-Unis aussi. Plus de passé, plus de mémoire, plus d'avenir.
Des hordes de barbares règnent sur ce qui reste. Quant au présent des deux survivants -un homme et un petit garçon- il est suspendu au souffle du vent sur leur maigre feu. Aux bourrasques de neige sur leurs corps décharnés, aux restes que les morts leurs ont laissé. Un roman époustouflant, puissant et d'une rare lucidité sur ce que pourrait redevenir l'humanité si elle s'auto-détruisait demain.

La route
Cormac McCarthy
L'Olivier, 2008.
Traduit de l'américain.