Retour_a_la_ligne.jpgRENTRÉE 2009 Julie Jézéquel dessine avec délicatesse les difficultés d’une femme d’aujourd’hui confrontée aux obstacles d’un monde sans pitié. Le père de son enfant s’est carapaté à l’autre bout du monde lorsqu’il a appris sa future paternité. Sa vie professionnelle est un désert depuis que Clara a renversé un bureau sur les genoux d’une conseillère de programme d’une grande chaîne de télévision. Son fils de quinze ans mange deux fois plus vite qu’elle n’arrive à remplir le réfrigérateur et enfin, sa vie sentimentale est vide.

A défaut d’écrire des scénarii pour la télévision Clara décide de devenir le nègre de quelques personnalités, qui paient rubis sur l’ongle, pour régler ses factures ou combler son dernier découvert. Clara est alors contactée par Bertrand Rosier, le roi de l’outillage, qui lui demande de lui inventer la vie qu’il n’a jamais eu. En effet, à la disparition de son père, il a dû, la mort dans l’âme, éteindre tous ses rêves pour reprendre les rênes de l’entreprise. Personnage énigmatique il le devient encore plus lorsqu’il disparaît. Clara décide de le retrouver pour lui donner le manuscrit de la vie qu’il n’a jamais eu.
Roman espiègle sur les espoirs et les contraintes sociales, professionnelles ou familiales de la vie d’aujourd’hui, Retour à la ligne est une fable contemporaine délicatement troussée à déguster d’une traite.

Retour à la ligne
Julie Jézéquel
éd. La table ronde
Roman
240 p. 18 €.