LEciel_de_by_city.jpgComment résumer un livre sublime et pourtant inracontable ?

C’est un roman sombre sur le souvenir, la mémoire et ses fantômes. Comment élever son enfant sans rien lui dire de ses racines et de cette histoire familiale alors que cette même enfant voit ressurgir –dans des visions- les fantômes de ses grands-parents assassinés à Auschwitz ?
Catherine Mavrikakis nous offre un bijou empoisonné, étouffant de talent et de maturité. La mémoire ne peut s’oublier ni se brûler car elle est le combustible fossile de toute société, ses charbons se consument en nous pour l’éternité. Puisse le souvenir de ce livre brûler en vous pour longtemps.

Le ciel de Bay City
Catherine Mavrikakis
10/18.
18 août 2011.

Commander sur fnac.com