Joyeuse_encyclopedie_.jpgDe l’esprit, des bons mots, de bons mets, de l’envie et du plaisir. Les meilleurs ingrédients sont réunis pour se mettre en appétit dans cette encyclopédie très sérieuse ou Montesquieu philosophe sur les trois choses importantes dans la vie : la première c’est de manger, les deux autres, je ne les ai pas encore trouvées et ou le plus grand philosophe français du XXe siècle - j’ai nommé Pierre Dac ! - clos le débat sur l’importance de la cuisine dans notre vie de tout les jours : De tous les arts, celui qui nourrit le mieux son homme est l’art culinaire.

En effet, si cette encyclopédie est savante, elle n’en ai pas moins joyeuse car elle pose les vraies questions : peut-on faire cohabiter un Albigeois avec un Bavarois, à moins qu’un Zédoaire ne vienne épicer un Lucullus. La Nouvelle Cuisine est-elle bonne à Peler et faut-il laisser Rubirosa Sauter la Paysanne ou la faire Réserver ?

CMJN de base Ce vocabulaire magnifique, et typiquement français, contraste avec la pauvreté du langage -et de la cuisine !- de nos voisins anglais qui à l’inverse nous ont offert parking, pressing, marketing… Chacun sa popotte !

Les chefs sont aujourd’hui des stars et Andy Warhol ne s’y était pas trompé en peignant, à sa façon, Jean-Anthelme Brillat Savarin l’auteur de La physiologie du goût publié en 1825, soit deux mois seulement avant sa mort, un ouvrage de référence et une bible pour de nombreux gourmets domestiques. Il ne pu goûter à sa gloire… contrairement à Ducasse, Robuchon, Darroze, Bocuse, Adrian et tant d’autres.

Quant à la présentation de la patate par Parmentier au roi Louis XVI et à Marie-Antoinette, elle se conclue par cette magnifique déclaration du Roi : Monsieur Parmentier des hommes tel que vous ne se récompensent pas avec de l’argent. Il y a une monnaie plus digne de leur cœur !... Donnez-moi la main et venez embrasser la Reine. Si l’Histoire a retenue la pomme de terre et non le baiser à la Reine, Cette petite histoire illustre parfaitement la Gastronomie française : un bon plat ne peut cuisiner sans esprit ! Bon lecture et bon appétit à tous !

Joyeuse encyclopédie anecdotique de la gastronomie
Michel Ferraci-Porri et Maryline Paoli (préface de Christian Millau)
éd. Normant
642p. 26,90€
Mai 2012.

Article publié le 11 juin 2012.

Acheter ce livre en cliquant sur ce lien :

Commander sur fnac.com