ASo_shocking.jpglan Bennett lève - un peu - le voile impudique de la classe moyenne anglaise. Et ce n’est pas joli, joli !

Dans la première nouvelle, Mrs Donaldson, veuve depuis peu, améliore sa modeste pension en jouant les malades imaginaires devant les étudiants en médecine et loue une chambre de sa maison à un couple d’étudiants. La veuve discrète et effacée trouble les étudiants – et leur directeur…- par ses talents de grande comédienne et fait régler leurs fins de mois à ses locataires en assistant – et commentant !- leurs ébats sexuels.

Dans la deuxième, Mrs Forbes, qui se veut bourgeoise et distinguée, a un mari-potiche à la sexualité virtuelle, un fils de 23ans à la sexualité pas tout à fait identifiée et une obsession pour les conventions sociales qui lui fait rejeter immédiatement la belle-fille putatif que son fils Graham lui a présentée !

Ces deux nouvelles sont un régal. Alan Bennett prend un malin plaisir à détruire les artifices pathétiques utilisés par chacun pour mieux dénoncer l’hypocrisie de la société anglaise en matière de sexualité – les anglais sont-ils tous des homosexuels refoulés ?- en matière d’argent – pour vivre heureux, mieux vaut être une gourde - et en matière de moralité – chacun à la sienne et se garde bien de la révéler !

So shocking !
Alan Bennett
Denoël
Denoël et d'Ailleurs
Février, 236p. 13,50€
Roman.
LIBRAIRE

Pour commander ce livre, cliquer sur ce lien :

Commander sur fnac.com