J__ai_traverse_la_Manche_a_la_nage.jpgLe 17e prix Sport Scriptum a été attribué à Philippe Croizon pour son récit « J’ai traversé la Manche à la nage » (éd. Gawsewitch). Amputé des quatre membres, Philippe Croizon raconte son exploit aux éditions Jean-Claude Gawsewitch.

Après avoir été électrocuté par une ligne à haute tension en 1994, Philippe Croizon est amputé des quatre membres. 16 ans plus tard il parcourt à la nage les 33,3 kms qui séparent la France de l’Angleterre. « J’ai traversé la Manche à la nage » est le récit de deux années de préparation intense et d'entraînements interminables.

Philippe Croizon joint par téléphone à l’issue de la délibération du jury, a fait part de sa très grande joie. « Je suis très heureux de recevoir ce Prix. Très heureux pour mon entourage, pour ma famille. C’est une histoire commune ». Et d’ajouter « j’aurais dû ou pu nommer cet ouvrage « On a traversé la manche à la nage ». Le jury, présidé Pierre-Marie Descamps (CFJ), a souligné le caractère ouvert de la sélection 2012.

Le Prix Sport Scriptum a été créé en 1996, par la Fondation FDJ, en partenariat avec l’UJSF pour récompenser le meilleur ouvrage de l’année consacré au sport. Ce prix souligne la dimension culturelle, sociale, sociétale du phénomène sportif. Le prix est ouvert à toutes les catégories littéraires : roman, essai, biographie, rétrospective, bande-dessinée… Il permet une reconnaissance forte par le vote d’un jury de journalistes reconnus et récompense l’auteur de l’ouvrage lauréat par l’attribution d’une dotation de 4 000 euros.

Article publié le 30 novembre 2012.