Emmanuelle_1.jpgEmmanuelle_2.jpgEn 1985, le film porno du samedi soir avait sauvé Canal+ de la banqueroute. En 2013, le sexe sauvera-t-il les libraires, deux éditeurs et le Nouvel Obs de la même perspective ?
Résumons, c’est la crise, les lecteurs n’ont plus un sous en poche, le taux de chômage vient de franchir la barre des 10%.
Sauf que deux des plus grosses ventes de livres de ce début d’année 2013 sont des livres de cul qui ont tout juste le niveau pour les rayons livres d’un sex-shop. Et encore...
En effet, entre deux tranches de Musso, les lecteurs s’arrachent les trois tomes (1) de « Cinquante nuances de Grey » et « Belle et bête » qui ont en commun d’avoir été prévendus par la presse française comme des œuvres majeures, incontournables et donc rigoureusement indispensables dans votre bibliothèque.

Le sexe fait vendre. Ce n’est pas nouveau…. Mais, tant qu’à vendre du sexe, autant faire dans la qualité !
Les éditions Belfond relève le niveau en ressortant Emmanuelle (3) de Emmanuelle Arsand dont la qualité érotique n’est plus à Belle_et_bete.jpgCinquante_nuances_de_Grey.jpgprouver depuis longtemps et dont la version cinématographique est portée par une actrice sublime. Sylvia Kristel n’avait pas besoin d’être vulgaire pour faire tourner la tête à la moitié des hommes de la Terre contrairement à d'autres...
Alors relisons (sainte) Emmanuelle, l’évangile de l’érotisme du XXe siècle. Amen.

(1) N°3, 5, 7 dans les meilleures ventes de l’Express de cette semaine.
(2) n°2 au palmarès des ventes de l’Express de cette semaine.
(3) Emmanuelle Arsand « Emmanuelle T1 leçon d’homme » et « Emmanuelle T2 l’antivierge », éd. Belfond. Rééd. 14 Mars 2013.

Commander sur fnac.com