Après la fête, la gueule de bois. Luc Brunschwig et Roberto Ricci n’ont pas attendu le tome 12 pour assommer leurs personnages de terreur et leurs lecteurs d’effroi. Le Rêve, l’illusion, le fantasme Monplaisir sont terminés.

En détruisant l’enfance, l’innocence tout simplement, emmené par la main d’un clown. Ironie, tristesse, fatalité. On ne rigole plus, la fête est terminée. L’innocence égarée dans des plaisirs d’adultes, des confrontations d’adultes, des jeux de pouvoirs d’adultes manipulés par le grand lapin et A.L.I.C.E. aux pays des cauchemars de Monplaisir. 

Le scénario, les dessins, les couleurs sont fantastiques, on reste au niveau du tome 1. Laissez-vous guider pour une dernière virée pour le grand nulle part.

Détruire l’innocence à un prix. Votre voyeurisme aussi.


Urban T2 Ceux qui vont mourir
56p. 13,20€
Mars 2013.


Article publié le 25 avril 2013.