Le_denier_lapon.gif Un bon polar nordique écrit par un Français, voila une sacrée surprise ! En effet, Le dernier lapon est une superbe réussite d'autant plus que c'est un premier roman.

Certes, Olivier Truc vit à Stockholm de puis 1994, où il est le correspondant de plusieurs journaux français. Néanmoins, son histoire de vol de tambour sacré et de victime aux oreilles taillées en forme de poinçon d'oreilles de rennes ravira les amateurs de polars, d'intrigues et de final grandiose.

dans le grand nord, comme à L.A. ou N.Y. ou Paris, il y a deux flics. Un taciturne qui bougonne tout le temps et une jeune (et jolie) benjamine, tout juste arrivée dans "la brigade des rennes". Le premier, Klemet, est considéré comme un traitre car il a quitté son peuple (les Samis) pour rejoindre les "autres" c'est-à-dire les Norvégiens, Suédois et Finlandais). La deuxième, Nina, est respectueuse des lois et de la hiérarchie. Face à ce meurtre, la "brigades rennes" qui s'occupe habituellement des rennes égarés et des querelles entre propriétaires, va tout faire pour résoudre cette affaire.

Si les Scandinaves ont la réputation de suivre les règles, dès qu'il s'agit d'argent, de pouvoir, de mine d'or ou de gisement de pétrole, aucun coup bas n'est oublié !

Le dernier lapon est un superbe polar et l'on attend, anxieusement, le second roman de Olivier Truc.




Le dernier lapon
Olivier Truc
Points Seuil
Septembre 2013
570p., 8,20€

Article publié le 29 novembre 2013.