Veronese.jpgVéronèse (1528-1588) est avec le Titien et le Tintoret, le grand peintre de Venise.

Certes, il n'avait pas les cours européennes à ses pieds comme le Titien (1488-1576) (mais aussi beaucoup de petites mains dans ses ateliers pour répondre à la demande) ou sa naissance dans la Sérennissime comme le Tintoret (1519-1594). En effet, il ne s'y installe qu'en 1556, mais Véronèse déploie une formation de sculpteur et de peintre pour mieux impressionner ses pairs, ses premiers clients et les riches seigneurs de Verone d'abord. Ensuite, bien sur, le Collège des Dix de Venise ou ses grands armateurs comme Pisani, Trevisan ou encore Barbaro.

Paolo Calari dit Véronèse nous a légué Les Noces de Cana (1562/63 au Louvre) Le repas chez Levi (1573, Gallerie dell'Academia, Venise) ou encore Enlèvement d'Europe (1575/80, palais Ducal, Venise). Il restera comme le plus doué des trois pour laisser pénétrer la lumière dans ses toiles et offrir à ses clients un charme, une poésie et un humanisme unique chez ses personnages.

Le texte de Alessandra Zampierini, bien que trop académique, réjouira les amateurs d'anecdotes et de détails. En effet, elle offre aux lecteurs d'innombrables récits sur la naissance des toiles ou leurs créations, leurs commandes et leurs commanditaires.

Véronèse est un coffret délicat à offrir aux amoureux de Venise, de la Renaissance et de la lumière que nous renvoie une toile de Véronèse.






RENTRÉE 2013
Article publié le 19 décembre 2013.

Commander sur fnac.com