Prix_Franz_Hessel.jpgLe prix Franz Hessel (1) a été créé en 2010 par la Villa Gillet à Lyon et la Fondation Genshagen dans le Land du Brandebourg, avec le soutien des ministères de la Culture français et allemand. Ce prix récompense deux jeunes auteurs, l’un allemand, l’autre français, qui n’ont pas encore été traduits dans l’autre langue.

Doté de 10 000 € pour chaque lauréat, il doit donc favoriser la traduction de chacune des deux œuvres récompensées. Les lauréats doivent avoir récemment publié, de préférence dans l´année de la remise du prix. Ils sont sélectionnés par un jury franco-allemand indépendant.

Le prix Franz Hessel 2019
Remis le 13 juin 2019
Anne-Marie Garat Le Grand nord-ouest (Actes sud)
Suzanne Röckel Der Vogelgott

Le prix Franz Hessel 2018
Remis le 4 juin 2018
Michel Jullien Denise au Ventoux (Verdier, 2017)
Fatma Aydemir Ellbogen (non traduit en France)

Le prix Franz Hessel 2017
Remis le 4 juin 2015

....

Le prix Franz Hessel 2016
Remis le 11 ocotbre 2016
Philippe Forest La Crue (Gallimard, 2016)
Christine Wunnicke Der Fuxchs und Dr. Shimamura (Berenberg Verlag, 2015)

Le prix Franz Hessel 2015
Remis le 9 février 2017
Michaël Ferrier Mémoires d’outre-mer (Gallimard, 2015)
Ulrich Peltzer Das bessere Leben (S. Fischer Verlag, 2015)

Le prix Franz Hessel 2014
Remis le 9 février 2015
Christine Montalbetti Plus rien que les vagues et le vent (éd. P.O.L)
Esther Kinsky pour Am Fluß (Matthes & Seitz Berlin)

Le prix Franz Hessel 2013
Remise le 18 février 2014
Frédéric Ciriez, pour «Mélo» (Verticales)
Jonas Lüscher «Frühling der Barbaren» (C.H. Beck, 2013)
Le prix Franz Hessel 2012
Andreas Maier Das Haus (Suhrkamp Verlag, 2011)
Éric Vuillard La Bataille d'Occident et Congo (Actes Sud 2011)

Le prix Franz Hessel 2011
Thomas Melle Sickster (Rowohlt-Berlin, 2011)
Céline Minard So long, Luise (Denoël, 2011)

Le prix Franz Hessel 2010
Kathrin Röggla die alarmbereiten (S. Fischer, 2010)
Maylis de Kerangal Naissance d'un pont (Verticales, 2010)

(1) Franz Hessel (1880 – 1941). Ecrivain, traducteur et flâneur, Franz Hessel a été l’une des grandes figures du dialogue culturel franco-allemand dans la première moitié du XXe siècle, époque dont il a évoqué la fécondité sur le plan intellectuel et artistique notamment dans Romance parisienne et Promenades dans Berlin. Il est le père de Stéphane Hessel.




LETTRE LIBRAIRE LIBRAIRIE LIVRE PRIX LITTÉRAIRE PALMARÈS LITTÉRAIRE Article publié le 11 février 2014.