Extra_pure__folio_.jpgAprès Gommora, le grand livre sur la Camorra, Roberto Saviano signe avec Extra pure, le grand livre sur la cocaïne.

Cultivateurs terrorisés, cartels impitoyables, financiers corrompus, banquiers amis, sicaires bouchers (l'épisode de la tronçonneuse dans Scarface avec Al Pacino est une bleuette à côté des moyens utilisés par les cartels colombiens depuis trente ans), petites mains, grands seigneurs de la poudre, chiffres à la clé, investissements dans l'économie "réelle", tout y passe.

La description géopolitique, sociale et empirique du monde que domine la cocaïne est hallucinante. Roberto Saviano n'a pas son pareil pour décrire les circuits de transport de la drogue (tunnels, voitures, avions, sous-marins, cargos, blocs de marbre…). Mais aussi le blanchiment de l'argent de la drogue par les plus grandes banques du monde entier. Les investissements qui s'en suivent, les retours sur investissements, Les noms, les chiffres…

Le cartel de Medelin dépense deux mille cinq cents dollars par mois en élastiques pour attacher les liasses de billets.

Saviano veut tout savoir, comment on fabrique la coke, comme on la coupe, comment on la distribue, pourquoi on la consomme, comment on en meurt. Sa psychologie et son sens du récit font le reste. Le style de Saviano est énergique, brutal, sauvage, sans concession. Il ne retient ni rage ni provocation à l'intention des cartels ou des banquiers mais aussi envers ses lecteurs. Ses "fiches thématiques" intitulées coke# sont de purs joyaux.

Saviano est plus lucide que n'importe qui car il sait qu'il peut mourir d'un instant à l'autre. On sort de ce lire secoué, éberlué. Le rythme vous emporte du début à la fin. Extra pure est un abécédaire de la cocaïne.


Extra pure, voyage dans l'économie de la cocaïne
Roberto Saviano
Folio
540., 8,20€
25 février 2016
Trad. de l'italien par Vincent Raynaud

LIBRAIRE

Commander sur fnac.com