Francois_le_petit.jpgJANVIER 2016 RÉSUMÉ DE L'ÉDITEUR : « Moi, Président, je demanderai à Patrick Rambaud de ne pas m’écrire de chronique du règne de François Ier… » C’était impossible en effet : François Ier était pris, tout comme le méconnu François II, l’impossible François III. Et François IV fut roi de Modène. Patrick Rambaud s’est donc choisi un roi de haut calibre : François le Petit. Nicolas Sarkozy était romanesque à souhait, contourné, faux, kärcherisé, entretenant une cour volatile et dorée. Avec sa montre en plastique et ses costumes bleu trempés, François le Petit est théâtral : en son palais de confetti, avec son casque à visière, au côté de ses femmes… Pour sauver la France et de l’ennui et du médiocre, votez Patrick Rambaud !

François Le Petit
Patrick Rambaud
Grasset
240p., 16.50 €
Janvier 2016

Commander sur fnac.com