Garlini_noirs-et-rouges_ G00138.inddC’est l’histoire d’un guerrier d’extrême-droite fasciste, raciste, en colère contre les bourgeois inféconds et leur art dégénéré. L’auteur ne saurait être plus clair ! Mais quelle histoire, quelle puissance et quel style ! Philosophie, Art, Histoire, Mythologie, Amour, Alberto Garlini a vu grand pour nous offrir ce roman magnifique.

Alberto Garlini écrit dans un style fantastique et rythmé. Il nous ballade dans un roman historique contemporain, dans l’Italie post fasciste, pas si « post » que cela d’ailleurs. En effet, dans chaque ville, le Duce demeure l’icône par excellence pour un petit groupe de nostalgiques de la République de Salo, le dernier descendant des Romains, seul digne à offrir la résurrection de la nation italienne.

1968, c’est aussi l’époque où les fascistes, les communistes, les services secrets et les démocrates-chrétiens se font une guerre sans pitié. Tous les coups sont permis et la démocratie n’est qu’une illusion. Les urnes sont bourrées par les uns et les bombes posées par les autres. « La loi de la haine » (« La legge dell'odio » est le titre original) est le carburant de tout le monde.

Le héros (ou le pantin) de Alberto Garlini est Stefano Guerra un jeune homme d’Udine pour lequel on aurait presque de la tendresse : des parents misérables, un père sans pitié, une enfance malheureuse. Stefano décide de sa mort plutôt que de sa vie. Mourir en soldat politique : aller toujours plus loin dans la haine, la violence, les attentats. Stefano ne reculera devant rien pour accomplir son destin et rejoindre les Anciens et les Dieux. La mort n’est-elle pas le plus court chemin ?

Les Noirs et les rouges est une fresque où le drapeau tricolore (vert, blanc et rouge) sert de foulard pour exciter les camarades (les fascistes) ou les chinois (les communistes). En signe d’avertissement, Alberto Garlini donne à l’un de ses personnages les plus insaisissables, le nom de Iannone. C’est, en effet, celui d’un homme du XXie siècle qui est l’incarnation du fascisme italien et de la fameuse Casa Pound à Rome. Un roman historique ? Pas tant que cela donc, … un roman d’anticipation, peut-être...un roman politique, sans aucun doute... mais un grand roman, ça, c'est certain.
La legge dell'odio

Les noirs et les rouges
Alberto Garlini
Folio
Folio policier
Trad. de l'italien par Vincent Raynaud
688p., 27,50€
Février 2017
Roman Italien

Article publié le 23 juin 2017.

Pour commander ce livre, cliquer sur ce lien :

Commander sur fnac.com