Les_preponderants.jpgRENTRÉE 2015 Hédi Kaddour est un romancier rare, Waltenberg en 2005, Savoir-Vivre en 2010 et Les Prépondérants en 2015. Leurs points communs : les années 20, un milieu cosmopolite fait d'Allemands, de Français, d'Américains ou d'Anglais et cette fois-ci d'Arabes mais aussi de passion, des espions, des amants et des femmes à fort caractère. Hédi Kaddour aime les fresques romanesques et confronter les cultures. Avec Les Prépondérants, le lecteur est servi car il y a des Français, des Arabes, des Américains et des Allemands et un triple choc culturel.

Les Prépondérants se déroule dans une ville d'Afrique du Nord sous protectorat français entre 1922 et 1924. Trois monde s'entrechoquent : la France, gloire millénaire sur le déclin vidée de son génie par la Première Guerre Mondiale; l'Amérique naissante, insolente, débordante d'énergie et de femmes libres d'esprits et de corps; enfin, un peuple nord-africain étouffé par la religion, la peur des femmes et la frustration. Les Français - et parmi eux les Prépondérants qui ont la main sur le pays - tente de garder leur colonie et voient d'un mauvais oeil l'arrivée d'Américains de Hollywood, venus tourner un film et en mettre plein les yeux aux "indigènes".

Trois femmes sont les témoins de ces circonvolutions : Rania jeune veuve de 19ans, lettrée, philosophe, intelligente et belle regarde les hommes d'en haut, surtout son frère qui essaie de la marier. C'est la fille d'un ancien ministre "grand ami de la France", c'est la révolutionnaire immobile. Kathrin, l'actrice américaine libre de corps et d'esprit essaye de conjuguer amour, sexe et carrière; Gabrielle, la journaliste parisienne impudique, insolente, brillante et cultivée. Elle est détestée des Prépondérants pour ses articles. Trois hommes : Raouf, le fils unique d'un caïd local qui traite avec les colons est un jeune homme brillant et fin observateur de ses contemporains. Il hésite entre l'attirance qu'il ressent pour le monde occidental (et ses plaisirs) et l'envie de participer à l'émancipation de son pays en embrassant la Révolution naissante en URSS; Ganthier, gros propriétaire terrien, colonial pervers est amoureux de Gabrielle; enfin, le jeune Belkhodja, marchant de tapis, très croyant et naïf. Il connait tous les défauts des femmes et confiera le choix de sa future épouse à une marieuse de campagne.

Les Prépondérants est un roman riche, brillamment mis en scène avec des personnages attachants et parfaitement représentatifs de leur époque. Hédi Kaddour aurait tout aussi bien pu transposer son récit au début du XXIe siècle, sur les mêmes territoires, avec les mêmes chaînes que sont la religion, la frustration, la peur des femmes et de l'avenir. Ce roman aura un prix littéraire dans les semaines qui viennent. Les Prépondérants est, en effet et à juste titre, en lice pour le Goncourt, le Medicis et le Femina et le Grand Prix du roman de l'Académie française. Alors visons haut : Messieurs les jurés, le Goncourt !

Grand prix du Roman de l'Académie française 2015

Les Prépondérants
Hédi Kaddour
Gallimard
Coll. Blanche
464 pages, 21€
Parution : 20-08-2015

Commander sur fnac.com