Mise au vert.jpgRENTRÉE 2019 Pierre Chaunier, le journaliste de l'"Écho du Vaugandy", qui hait le capitalisme et les nouvelles technologies, reprend du service. Après Le Chemin des fugues (Rocher, 2017), Philippe Lacoche le renvoie en mission contre le grand capital ! L'essentiel néanmoins reste de lever le coude au Bar De La Place (le fameux BDLP) ou de culbuter l'Orangée de Mars (Patricia à l'état civil).

Avec Lacoche, il faut prendre le temps d'observer. Les poissons par exemple, le brouillard sucré, la dentelle de ces dames. On ne remonte pas le temps, on l'arrête pour mieux l'embrasser, boire une bière ou un picon, des tonneaux de vins de pissenlits ou engouffrer des barbecues d'Auroch, dresser une grande tablée et profiter de la vie plutôt que de l'exploiter. ainsi, Chaunier et l'Ore s'envoient des courriers postaux, écrits sur du vrai papier empreinté de rouge à lèvres carmin (l'émoticon est enfoncé !).

Leur objectif à ces deux-là ? Embarquer tous les copains et tout le Vaugandy dans leur aventure de plalanstère, une communauté indépendante libertaro-communiste, une sorte de "Vendée rouge" prête à prendre le maquis contre l'Europe ultra-libérale de Bruxelles et de Francfort et du président français Tancron.... jusqu'à ce que le vers du capitalisme ne n'introduise dans leur projet !

Mise au vert vous offrira une mise au vert de l'actualité sinistre, qui envahit les journaux, pour vous rappeler que l'essentiel est autour d'une tablée de copains, un verre de vin et un baiser d'une Orangée de Mars !

Mise au vert
Philippe Lacoche
Rocher
392p. 19€
Septembre 2019

Sélectionné pour le prix Interallié 2019

Billet publié le 28 septembre 2019