Logo_blanc.jpgLe prix Sade, fondé en 2001, a pour objectif de récompenser "un auteur singulier et honnête homme, selon la définition de son siècle. Un authentique libéral qui sera parvenu, par delà les vicissitudes de la Révolution et l'emprise de l'ordre moral, à défaire les carcans de la littérature comme ceux de la politique." Il est présidé par Emmanuel Pierrat.

2020 Marie-Pier Lafontaine Chienne (Le Nouvel Attila)

2019 Kevin Lambert Querelle (Le Nouvel Attila) ex-æquo avec Christophe Siébert Métaphysique de la viande (Au diable Vauvert)
2018 Jonathan Littell Une vieille histoire (Gallimard)
2017 Gay Talese Le Motel du voyeur : une enquête (du Sous-Sol)
2016 Agnès Giard Un désir d'humain, les Love Doll au Japon (Les Belles Lettres)
2015 Jean-Noël Orengo La Fleur du Capital (Grasset) ex-æquo avec Audrée Wilhelmy Les Sangs (Grasset)
2014 Alain Guiraudie Ici commence la nuit (P.O.L.)
2013 Jean-Baptiste Del Amo Pornographia (Gallimard)
2012 Christine Angot Une semaine de vacances (Flammarion)
2011 Thomas Hairmont Le Coprophile (P.O.L.)
2010 Jacques Chessex Le Dernier Crâne de M. de Sade (Grasset)

2009 Stéphane Velut Cadence (Christian Bourgois)
2008 Charles Robinson Génie du proxénétisme (Le Seuil)
2007 Dennis Cooper Salopes, (P.O.L.)
2006 Shozo Numa Yapou, bétail humain (Désordres)
2005 Jean Streff Traité du fétichisme à l'usage des jeunes générations (Denoël)
2003 Louis Skorecki Il entrerait dans la légende (Léo Scheer)
2002 Alain Robbe-Grillet C'est Gradiva qui vous appeller (Minuit)
2001 Catherine Millet La Vie sexuelle de Catherine M. (Le Seuil)


Le jury du prix Sade :

Président : Emmanuel Pierrat,
Le jury : Jean Streff, Catherine Robbe-Grillet, François Angelier, Anne Hautecoeur, Sarah Chiche, Octavie Delvaux ; Laurence Viallet, Philippe Brenot.