Belle_d_amour.jpgC'est dans une ambiance très française - bons vins, belles agapes et jolies femmes - que, le mercredi 7 juin, le jury présidé par Romain Sardou, a attribué son 2e prix à Franz-Olivier Giesbert pour son roman Belle d'Amour (Gallimard) au Bistrot du Sommelier du meilleur sommelier du Monde Philippe Faure-Brac. Il succède à Jean Haechler récompensé pour L’Ultime Dessein (éd. Altantica).

L'ouvrage récompensé doit se dérouler ente l'an 500 et 1500 et être exacte dans ses références historiques.

La sélection:
• Venez dont l’œil étincelle, Jean-Christophe Duchon-Doris (Julliard)
• Le bureau des jardins et des étangs, Didier Decoin (Stock)
• Béziers 1209, Jean d’Aillon (Flammarion)
• Le retour d’Adelia Aquilar, Ariana Franklin, (10/18)
• À l’ombre du diable, Andrea Japp (Flammarion)
• Les larmes, Pascal Quignard (Grasset)
• Le piège de verre, Éric Fouassier (JC Lattès)
• La confusion du monde, Christian Carisey (Cherche-Midi)
• Les Cathares, Sandrine Biyi (éditions du Hâlage)
• Belle d’Amour, Franz-Olivier Gisbert (Gallimard)
• Pour ce qu’il me plaist Laure Buisson (Grasset)
• La saga des Limousins, Yves Audouard (Geste éditions)
• Le parchemin maudit, Sonia Pelletier-Gautier (Le Cerf)
• Le Glaive et la Croix, Isabelle Callis-Sabot (Alexandra de Saint Brix éditions)
• La Chronique de Tallin, Indrek Hargla (Gaïa)
• La Conspiration des Grands-Ducs, Hugues de Queyssac (Queyssac éditions)


Billet publié le 7 juin 2017

Commander sur fnac.com