Le_chemin_des_fugues.jpgRENTRÉE 2017 C'était mieux avant ! Pierre Chaunier - et ses copains - en a fait sa devise. L'informatique, les smartphones et les appareils prêts-à-tomber-en-panne le rendent dingue ! Seule une bonne bière - en fait plusieurs et une Pucelle de préférence - le rend guilleret surtout avec ses copains, Depard l'ancien légionnaire ou Keith l'amoureux permanent, en leur lieu de perdition préféré le Bar De La Place (BDLP).

Mais ce trop plein de techno, dans sa ville de province, c'est déjà trop ! Alors Pierre Charnier quitte ce bout d'urbanité déjà conquis pour le Vaugandy. Ce pays de France qui n'a pas changé, où le bar est le centre du village et où l'on pense solidaire avant de penser à soi-même ! Si vous rajoutez une bonne musique des Kinks, un livre de Henri Calet et une jolie femme, Pierre Charnier est aux anges. Voilà tout ce qu'il aime.

Philippe Lacoche peint avec une tendresse infinie une France qui n'existe pas aux yeux des bobos assassins du vire-ensemble, qui lui préfère un vélo tout pourri de 22 kilos pour aller écouter Vianey tout en mangeant du bio hors de prix. L'égoïsme et l'individualisme n'existent pas chez Lacoche, encore moins chez ses personnages, toujours prêts à s'entre-aider. Chez Lacoche, les femmes ne font pas taille 32 mais un bon 40, elles sont rondes et aimes jouir ; les hommes boivent, s'engueulent et se réconcilient autour d'une prune, d'une poire ou d'un calva. La vraie vie, pas celle des magazine glacés.

Le Chemin des fugues est une bonne tranche de souvenirs, un bonbon acidulé, une madeleine du Vaugandy cuvée 2017 à déguster sans tarder !

Sélectionné pour le prix Renaudot 2017

Le chemin des fugues
Philippe Lacoche
Le Rocher
320p. 19,90€
Août 2017

Commander sur fnac.com