untitledImaginez le coeur de Paris racheté par une multinationale du loisir culturel. Imaginez des habitants obligés des s'habiller selon le programme culturel du jour et de jouer des querelles culturelles fictives dans des cafés. Benoît Duteurtre l'a fait pour vous. Cette fusion du public et du privé se fait plutôt bien au début.
Tout le monde est ravi. Les nouveaux actionnaires, les nouveaux habitants, qui jouissent de privilèges que d'autres, ceux qui sont désormais à l'extérieur, n'ont pas. Tout est propre et les soins médicaux sont gratuits. Et puis tout bascule : La Compagnie serre les boulons : la rentabilité exigée devient trop élevée, la délation des voisins se fait quotidienne, des groupuscules fascistes ou rebelles apparaissent. C'est déjà demain? World Company quand tu nous tiens...

La cité heureuse
Benoît Duteurtre
Fayard, 2007.
Roman.