230.jpgMarc Levantin a été médecin, dans une autre vie, en métropole. Mais le trio infernal métro-boulot-dodo l’étouffait trop. Il est parti vers un DOM ou un TOM indéterminé – l'île de la Concorde- pour soigner un peu les autres, mais surtout jouir du climat, des peaux sombres et des alcools de coco. Le drapeau français flotte, certes, mais l’ambiance est tropicale, du levé du drapeau au coucher des hommes avec de jeunes beautés, sombres et chaudes, amoureuses d’étreintes torrides et sans pudibonderie.
Jusqu’à la nomination d’un nouveau préfet. Celui-ci veut rétablir l’ordre républicain le plus strict et engager l’île vers l’avenir. A marche forcée de préférence. Il choque, bouscule et humilie. Jusqu’à la goutte de bêtise de trop : il décide de faire passer une route de bitume au milieu d’un cimetière. La révolte gronde et Marc Levantin est bien décidé à protéger son mode de vie et celui de ses amies. Au diable les conséquences.
Campagne dernière est un hymne à la sensualité, aux femmes et à la liberté. Ce roman se lit sur la plage ou au lit pour un grand moment de détente et de plaisir.

Campagne dernière
Marc Trillard
Phébus, 2001.
Roman.

Commander sur fnac.com