Pour_seul_cortege.jpgRENTRÉE 2012 Pour seul cortège est un des grands romans de la rentrée 2012. Et un grand cru chez Gaudé. Qui d’autre que Laurent Gaudé saurait nous emporter dans les grands chemins de l’Histoire, non pas à travers un roman historique, mais plutôt par une évocation mystique, animée d’un souffle épique comme il sait si bien faire ?

La mort d’Alexandre le Grand n’est pas un sujet étranger puisque, lorsqu’il signait Le Tigre bleu de l’Euphrate (1), Laurent Gaudé nous faisait déjà rencontrer Alexandre, sur une scène de théâtre, halluciné par la fièvre de l’agonie mais revivant une épopée grandiose.Couv Tigre bleu v4_Couv Tigre bleu v4 Pour seul cortège nous ramène donc à ce moment, celui où tout bascule : Alexandre se meurt, Alexandre est mort, qui va lui succéder ? Qui saura rester fidèle à son esprit ? Et que deviendra sa dépouille ?

Avec une force quasi incantatoire, parce qu’au delà de la réalité, deux voix surnagent dans le livre. Celle d’Alexandre, bien sûr, par sa présence, sa folie, sa grandeur et celle d’une femme, Dryptéis, vibrante et émouvante dans la dignité et, aussi, dans ses choix. Un portrait de femme magnifique, comme souvent chez Laurent Gaudé, par ce qu’elle porte de douleur et de beauté du monde.



Pour seul cortège
Laurent Gaudé
Actes Sud
22 août, 2012, 192 pages
18,00€

(1) Le tigre de l'Euphrate
Laurent Gaudé
Actes Sud Papiers.
Août 2002 56p. 8,70€

Article publié le 22 août 2012.