Tais-toi_et_meurs.jpgRENTRÉE 2012 Julien Makambo quitte le Congo et Pointe-Noire pour devenir José Montfort à Paris. Petite main puis adjoint de Pedro, un Sapeur qui compte dans la communauté congolaise de Paris, ce dernier lui propose un gros coup un vendredi 13 et se retrouve en taule pour un crime qu’il n’a pas commis.

Alain Mabanckou, congolais de Pointe-Noire dépeint avec brio la communauté congolaise de Paris mais nous offre aussi quelques belles pages de poésie carcérale. On prend plaisir à suivre le parcours de José, depuis sa prison, détenu aux files de Pedro le parrain aux Weston en croco et aux costumes toujours impeccablement taillés sortis tout droit de chez Connivences le magasin de fringues congolaises à la mode.

La collection Vendredi 13 comptera treize titres dont le sujet se passe un vendredi treize et fini mal. Les amateurs de la Série Noire sont là : Patrick Raynal en mabanckou_.jpgdirecteur de collection. Bordage, Pouy, Laclavetine ou Chamoiseau comme auteurs. L’esprit de la Série Noire y est. Les pommés, les lousdés, les filles saute-au paf. Et bien sur les bistrots kurde ou kabyle chez Mabanckou, sans oublier le meilleur restaurant congolais de Paris à Montreuil !

Malheur à Julien/José dont le nom Makambo veut dire « ennuis » en lingala. Un ennui que Alain Mabancko trompe avec talent pour notre plaisir sadique de voir tomber julien.

Tais-toi et meurs
Alain Mabanckou
éditions la Branche
Coll. Vendredi 13
Septembre 2012
222 p. 15€
Crédit photo: © ELB/Editions La Branche - Hortense VINET.
LETTRE LIBRAIRE POLAR ROMAN NOIR Article publié le 16 octobre 2012.

Commander sur fnac.com