Les_bruits_des_choses_qui_tombent_.jpgLe prix Roger Caillois 2012 de littérature latino-américaine a été décerné, mercredi 12 décembre, à l'écrivain colombien Juan Gabriel Vásquez, auteur d'une dizaine d'ouvrages, romans, essais et biographie.

Le Prix Roger Caillois de littérature française a été attribué à Michel Pastoureau et celui de l'essai à Christian Garcin. Les trois lauréats devaient recevoir leur prix mercredi soir à la Maison de l'Amérique Latine à Paris.

Juan Gabriel Vásquez est né en 1973 à Bogota, il a étudié à Paris et vécu à Barcelone où il a travaillé comme journaliste et traducteur, notamment des oeuvres de Victor Hugo et EM Forster. Depuis 1997, il a publié plusieurs romans traduits en français dont "Les Amants de la Toussaint" et "Le Bruit des choses qui tombent" au Seuil ainsi que "Les Dénonciateurs" (Actes Sud). On lui doit également une biographie de Joseph Conrad et plusieurs essais.

Récompensé dans la catégorie littérature française, bien que son oeuvre soit essentiellement composée d'essais et de recherches, __Michel Pastoureau__, 65 ans, est considéré comme "l'historien des couleurs". Spécialiste d'histoire médiévale, héraldiste, il a notamment reçu en 2010 le prix Médicis de l'Essai pour "Les couleurs de nos souvenirs".
Christian Garcin, né à Marseille en 1959, est un auteur prolifique de romans, nouvelles, essais, carnet de voyage et récit. Il a aussi écrit des livres pour enfants et de la poésie. Parmi ses essais, il a publié Labyrinthes et Cie (Editions Verdier) qui évoque notamment Borges et Kafka. Il a également écrit un ouvrage consacré à Piero della Francesca et "L'autre Monde" à partir d'un tableau de Courbet. Le Prix Roger Caillois compte parmi ses plus illustres récipiendaires Carlos Fuentes, Mario Vargas Llosa, Gilles Lapouge ou Edouard Glissant.

(Source: AFP)

Article publié le 13 décembre 2012.