Burn_Jones_Cupidon_sur_son_terrain_de_chasse.jpgRéalisé dans le cadre d’une convention de partenariat avec l’institut Diane de Selliers pour la recherche en histoire de l’art, les éditions Diane de Selliers nous offrent une magnifique édition de Yvain ou le Chevalier au Lion et de Lancelot ou le chevalier de la charrette de Chrétien de Troyes, parfaitement illustrée grâce aux peintures préraphaélites.

Alors que la révolution industrielle métamorphose la Grande-Bretagne de ses soubresauts techniques, mécaniques ou ferroviaires, où les bateaux à vapeurs font leurs apparitions et les trains rapprochent les hommes, les peintres préraphaélites s’inspirent de récits légendaires et romantiques vieux de mille ans et dessinent des histoires de chevaliers, de demoiselles, d’honneur gagné, bafoué ou perdu.

Or, le pinceau de Burne-Jones (Béatrice, 1870, p. 170) et de ses confrères John William Waterhouse (Lamia, 1905, p.242), ou George Frederic Watts (Una et le chevalier à la Croix Rouge, 1869, p.293), Edwin Austin Abbey (La Quête du Graal : Galaad au château des Demoiselle 1895, p. 361-362) ou encore Edward Reginald Frampton (Les murs de pierre ne font pas une prison ni les barreau de fer une cage, 1863-1864, p.390) racontent le merveilleux, l’inconnu, l’innocence et la puissance des sentiments.

Deux textes de Chrétien de Troyes aux origines de de la littérature française.

Deux récits chevaleresques, deux chevaliers mais surtout deux Dames. Deux Dames qui ici sont plus fortes que les chevaliers. Lancelot qui restera au service de sa belle et qui souhaite : « se trouver un jour en présence de Dieu, il n’y a aucun jour où je ne sois disposé à faire ce qui vous plaira ce qu’il vous plaira de me commander ». Tout comme Yvain qui s’exclame « Dame, mille mercis ! Grâce au Saint-Esprit, Dieu ne pouvait m’accorder ici-bas une joie plus grande » lorsque sa Dame accepte de le « retenir » près de lui.

Ce coffret luxueux est un exemple de ce que l’édition d’art sait offrir de plus beau aux amoureux du livre : des oeuvres choisies, une collaboration internationale dans le prêt des oeuvres, un papier de grande qualité – du Arctic Volume 150g - et un imprimeur italien (ce sont les meilleurs pour les livres d’art). Un conte merveilleux à l'époque des tablettes numériques !

Lancelot ou le Chevalier de la Charrette
Chrétien de Troyes
illustrés par la peinture préraphaélite
Texte intégral.
Diane de Selliers éditions

Traduction en français moderne de Philippe Walter pour Yvain et de Daniel Poirion pour Lancelot.
Introductions de Philippe Walter et de Laurence des Cars.
170 peintures préraphaélites des XIXe et XXe siècles.
1 volume sous coffret illustré, 448 pages, 24,5 x 33 cm.
195 € jusqu’au 31 janvier 2015
230 € ensuite.

En 2015, Diane de Selliers a publié Poésie, une saison en enfer, Illuminations" de Rimbaud.


Commander sur fnac.com