Frere_d_ame.jpgRENTRÉE 2018 Frère d'âme est un splendide roman qui vous remue les tripes par son style âpre et tendu sur ses 176 pages. Sans concessions pour ses lecteurs, David Diop nous raconte l'histoire de Alfa Ndiaye et de son frère tirailleur sénégalais Mademba Diop. Le premier survivra à la grande boucherie, le second non.

Si David Diop multiplie les répétitions de phrases, pour mieux marquer l'esprit de son lecteur sans doute, il sait très bien conter le Sénégal, ses esprits et ses rapports humains tout comme il sait décrire les champs de bataille - on a l'impression parfois qu'il est dessus tellement c'est criant de vérité - ou encore dans les tranchées.

Romans violent, parfois à la limite de la nausée - les tripes et les mains coupées sont nombreuses - David Diop trouve les mots justes pour faire ressortir les petits moments, les petits gestes d'humanité comme enlever sur l'épaule du voisin les morceaux du copain qui vient de se faire exploser ou les pires inhumanités comme ce petit commandant qui envoie sept hommes au front les mains ligotées dans le dos.

Frère d'âme est nominé dans les dernières listes du Goncourt, du Renaudot, du Femina, du Medicis, sa médiatisation et un sujet sur la première guerre mondiale dont on commémore le centenaire de l'armistice, lui vaudront soit un prix soit un avenir dans les lettres françaises.

Frère d'âme
David Diop
Seuil
Cadre rouge
17€, 176 pages
16 août 2018