Le_voleur_de_livres.gif Un jeune homme sans le sou monte à Paris. Il découvre la beauté de la capitale et la misère morale de Saint-Germain des Prés, ses poètes vaniteux et les amis faux. Daniel Brodin souhaite faire carrière comme poète (alors qu'il devrait faire son droit) et se retrouve embrigadé dans une bande de poètes-voleurs-saltinbaques ! Il préfère l'incertitude des rencontres nocturnes alcoolisées, enfumées, enfiévrées. Un dessin splendide et une ambiance proche de Léo Malet de Tardi, ses âmes sombres, ses coeurs perdues et ses filles de joies font du Voleur de livre un bonheur acidulé.













Le Voleur de livres
Alessandro Tota & Pierre Van Hove
Futuropolis
176p., 24€
Mars 2015

Commander sur fnac.com