Prix_Jean_Giono_logo.jpgCréé à l’initiative de Michel Albert, Président des Assurances Générales de France, en 1990, le Prix Jean Giono a été ensuite repris par la Maison Yves Saint Laurent, en 1992. Il est présidé de droit par Sylvie Giono et l’a été par Pierre Bergé jusqu’au Prix Giono 2016. Le prix est doté de 10 000 euros par la Fondation Jan Michalski. Il est décerné au meilleur « raconteur d’histoires » et récompense un ouvrage en français laissant une large place à l’imagination, dans l’esprit de Jean Giono (1895-1970). Les jurys se déroulent à Paris en automne. La maison Gallimard détient onze fois le prix, Grasset cinq fois, Albin Michel quatre fois..

Le jury du prix Jean-Giono :, Présidente : Paule Constant (de l’Académie Goncourt) ; jurés : Metin Arditi, Tahar Ben Jelloun (de l’Académie Goncourt), David Foenkinos, Franz-Olivier Giesbert, Sylvie Giono, Robert Kopp, Vera Michalski, Marianne Payot et Etienne de Montety.

Le Palmarès complet :

2020 Franck Bouysse Buveurs de vent (Albin Michel)

2019 Jean-Luc Coatalem La Part du fils (Stock)
2018 Paul Greveillac Maîtres et esclaves (Gallimard)
2017 Jean-René Van Der Plaetsen La Nostalgie de l'honneur (Grasset)
2016 Alain Blottière Comment Baptiste est mort (Gallimard)
2015 Charif Majdalani Villa des femmes (Seuil)
2014 Fouad Laroui Les tribulations du dernier Sijilmassi (Julliard)
2013 Pierre Jourde La Première Pierre (Gallimard)
2012 François Garde Ce qu’il advint du sauvage blanc (Gallimard)
2011 Metin Arditi Le Turquetto (Actes Sud)
2010 Charles Dantzig Pourquoi lire ? (Grasset)

2009 Dominique Fernandez Ramon (Grasset)
2008 Amélie Nothomb Le Fait du prince (Albin Michel)
2007 Jacques Chessex Le Vampire de Ropraz (Grasset)
2008 Pascal Quignard Villa Amalia (Albin Michel)
2005 Danièle Sallenave La Fraga (Gallimard)
2004 Pierre Moinot Coup d’Etat (Gallimard)
2003 Robert Merle Le Glaive et les Amours (de Fallois)
2002 Serge Rezvani L’Amour en face (Actes Sud)
2001 Jean Raspail Adios, terra del fuego (Albin Michel)
2000 Ahmadou Kourouma Allah n’est pas obligé (Seuil)

1999 Jean d’Ormesson Le Rapport Gabriel (Gallimard)
1998 Sylvie Germain Tobie des Marais (Gallimard)
1997 Jean-Marie Le Clezio Poisson d’or (Galimard)
1996 Michel Déon La Cour des grands (Gallimard)
1995 Vladimir Volkoff Le Grand Tsar blanc (de Fallois)
1994 Jacques Laurent L’Inconnu du temps qui passe (Grasset)
1993 Félicien Marceau La Terrasse de Lucrezia (Gallimard)
1992 François Nourissier Gardien des ruines (Grasset)
1991 Michel Calonne Les Enfances (Viviane Hamy)
1990 Yves Beauchemin Juliette Pomerleau (de Fallois)

(source : Centre jean Giono)