Parmi_les_loups_et_les_bandits__Grand_prix_Litterature_americaine_.jpgRENTRÉE 2016 PREMIER ROMAN Ce livre est une fresque immense, un roman gigantesque, UN PREMIER ROMAN comme on en lit rarement. Zoo Lei est une chinoise anonyme, clandestine venue du fin fond de la Chine - du Ouïgour - dont la population est détestée par les Chinois. Elle est passée par un centre de production industrielle chinois nauséabond, irrespirable avant de partir pour les États-Unis et ses restaurants chinois, leur arrière-cuisine anonyme. Brad Skinner a été détruit, blessé, traumatisé par ses trois séjours en Irak. ils vivent au jour le jour. Zou Lei en évitant la police et Skinner en regardant des vidéos de décapitation sur son portable en pensant à ses trois amis morts au combat. Il boit trop, fume trop, et bouffe des poignées de médicaments censés lutter contre ses traumatisme hérités de la guerre.

Skier et Zou Lei se rencontrent, couchent ensemble, soulèvent des altères, mangent des pizzas froides et des burger graisseux et se supportent car ils sont, l'un pour l'autre, leur seule et unique relation sociale connue. Leur passé ne leur appartient plus, leur présent se résume au travail ou à la bouteille. Leur physique est leur seul patrimoine. Ils l'entretiennent dans des salle de sport, Zou Lei pour travailler le plus possible, Skinner pour retrouver la souffrance de ses muscles endoloris.

Dans les deux cas, l'inhumanité de certains hommes sert l'asservissement des pauvres et des plus faibles aux moyens de productions - socialistes en Chine ou capitalistes aux USA. Skinner est écrasé par la puissance de l'armée - son administration, ses médecins - et Zou Lei par l'injustice quotidienne de ses patrons véreux et de ses marchands de sommeils. "Ils voient la vie de loin".

Il y a Jimmy, enfin, qui vient de sortir de prison. Il habite au-dessus de chez Skinner - qui loue une piaule au sous-sol - et Jimmy déteste tout le monde, la société, ses voisins et est franchement dérangé. Il a, de plus, hérité du physique de son père, c'est-à-dire monstrueux. Lui aussi boit trop, lui aussi aime la violence. Lui aussi est une bombe à retardement.

Il y a le New York d'en haut, sexy et branché - façon Sex and the City - et le New York d'en bas, celui des loups et des bandits. Celui des immigrés clandestins et des rébus de l'armée, Ils sont la première épaisseur humaine - invisible - sur laquelle repose New York.

Parmi les loups et les bandits est un roman extraordinaire, un labyrinthe urbain et un désert humain servit par un style magnifique : La course de Skinner après Zou Lei est un joyau à faire étudier dans tous les ateliers d'écriture. Atticus Lish vous garde en apnée dans ce milieu urbain sale, instable, violent, plein de trous et de chausses-trappe et décrit New York comme on l'a rarement lu : un labyrinthe urbain dans lequel les sans-grade courant dans tous les sens pour échapper à leur condition misérable, pour mourir comme des rats au milieu du tunnel.

Parmi les loups et les bandits
Atticus Lish
Traduit de l'américain par Céline Leroy
Buchet Chastel
560 p, 24€
18 août 2016

Billet publié le 22 septembre 2016

Commander sur fnac.com