Un monde sans rivages.jpgUn monde sans rivages est un beau texte sur les aventuriers de l'ancien monde (celui pendant lequel les pôles ne fondaient pas), une ode à la nature sauvage des étendues glacées où les ours ont le dernier mot d'un coup de patte. C'est aussi un hommage aux grands aventuriers - scandinaves pour la plupart - qui, à force d'imagination, de courage et de beaucoup de folie défièrent et vainquirent les pôles.

Car, fin XIXe, si la conquête des pôles à largement été entamée, l'accès au point le plus septentrional de la Terre n'a pas encore été réalisé. C'est pourquoi en 1897, Strinberg, André et Frankael se lancent dans cette expédition depuis la Suède.... Mal préparés, ils mourront bien avant d'avoir accompli leur rêve. En 1930, la fonte de quelques mètres de neige laisse apparaître les vestiges de leur expédition dont trois pélicules photos, bien à l'abri dans leurs tubes de laiton.

Hélène Gaudy fait l'aller retour entre ces deux périodes, ces trente trois ans pendant lesquels le pôle sera atteint, l'Europe détruite par elle-même et entreprend une histoire des hommes qui essayèrent d'atteindre le Nord, y laissèrent leur peau ou revinrent couvèrent de gloire. Laissez-vous tenter par l'aventure des glaces, vous en reviendrez changer !

Un monde sans rivages
Hélène Gaudy
Actes sud
320p. , 21€
Août 2019