Toujours_plus_vite.jpgToujours plus haut, toujours plus vite, toujours plus fort était une des devises de Howard Hugues. Né millionnaire - son père avait inventé une foreuse utilisée sur tous les derricks de la planète ou presque - il mourût milliardaire après avoir vécu 50 vies entre les deux.

Inventeur de multiples brevets pour l'aéronautique, il pulvérisera de nombreux records de vitesse, de distance, les deux à la fois, faisant le tour du monde dans tous les sens pendant que le commun des mortels n'imaginait même pas monter dans un avion. Puis, il inventera l'aviation commerciale pour déplacer les masses avec la fameuse compagnie TWA. Entre temps, il aura conquis des contrats en or avec l'administration américaine à coups de buffets nichons.

Il aura eu les plus belles femmes du monde dans son lit ou à son bras grâce au cinéma parlant dont il sera un des pionniers. Dracula comme ses employés des dernières années l'appelleront, en référence à son obsession de l'hygiène et du sang pur, de la coke et des médicaments dont il se goinfrait à longueur de journée mourra reclus, isolé du monde et des femmes qu'il avait tant aimé.

Toujours plus vite est un roman enlevé. Sur un sujet en or - comme la vie de Howard Hugues - il eut été facile de trop en faire. Luke Davies accompagne, au contraire, le talent de Hugues et surtout son immense énergie d'un style léger et élégant qui nous permet de surfer sur les même nuages que l'un des plus grands génies de l'aéronautique du XXe siècle.

Toujours plus vite
Luke Davies
Éd. Héloïse d'Ormesson
février 2010
304 p. 21€.

Article mis en ligne le 14 février 2010.
LIBRAIRE

Pour commander ce livre, cliquer sur ce lien :

Commander sur fnac.com