Buvard__Poche_.jpgL'intrigue de Buvard tient en quelques mots… pourtant c'est un roman à ne pas manquer ! Lou, jeune homme profondément admiratif de l'écrivain Caroline N. Spacek part l'interviewer dans sa villa au fin fond de la province anglaise. Elle est un auteur reconnu, elle ne s'est jamais livrée ni sur son succès, ni sur sa vie privée et encore moins sur son enfance ou sa formation intellectuelle.

Lou va la faire parler ou plutôt elle va tout lui donner, les questions, les réponses, les indices et les clés. De tout. Les livres qu'elle n'a jamais lu avant ses 18 ans, les hommes qui l'ont longtemps maltraitée et qu'elle maltraite dans ses romans. Enfin, de ses mariages et de ses rencontres. Des journalistes enfin, une espèces d'hommes et de femmes insupportables, qui n'acceptent pas son succès, son caractère hautain et son refus de toute interview. Elle n'est pas des leurs, elle n'est une "fille de", elle n'a pas fait de Grande École. Elle s'est faite toute seule. Son succès est immense, impardonnable, injustifiable. Elle les hait.

Lou est un jeune homme bien sous tous rapports. Il l'écoute religieusement, note, traduit ses sentiments. À elle bien sur, mais à lui aussi. Il l'a comprend, trop bien, et prend sa propre enfance enfin (ce qu'il en reste) en pleine figure.

Avec Caroline N. Spacek, Julia Kerninon nous offre l'un des plus beaux personnages féminin de cette rentrée d'hiver. Buvard est un premier roman parfaitement maîtrisé, ambitieux voire hautain. Et ça ne fait pas de mal de lire un auteur français qui a une vraie ambition - dès son premier roman - et de le faire savoir. Bien au contraire, l'étudiante en littérature qu'est Julia Kerninon (elle prépare une thèse de doctorat sur la Paris Review) écrit tellement mieux, et avec autorité, que nombre de ses aînés que ce serait dommage de passer à côté de Buvard !



Buvard
Julia Kerninon
Actes Sud
Coll. Babel
224p. 7,80€
Janvier 2016 Roman français

Article publié le 18 janvier 2016.

Commander sur fnac.com