Catharsis.gifFaire une conférence de rédaction hebdomadaire avec douze fantômes autour de la table est devenu trop lourd pour Luz. Il en a tiré deux conclusions : la première est de quitter ''Charlie Hebdo'' en septembre 2015, la deuxième est de dessiner ce qui lui est arrivé depuis le 7 janvier 2015 au travers du regard de ce petit bonhomme chaussé de grosses lunettes rondes et court sur pattes qui regarde le monde d'en bas avec son regard d'enfant.

Le poids gigantesque de la mort de ses copains, le poids du symbole mondial qu'est devenu Charlie Hebdo, vivre sous protection policière 24h24, supporter les journalistes (la conférence de presse qu'il dessine fera plaisir à tous les journalistes du pays !), pleurer, hurler.

ELLE ME MANQUE NOTRE LÉGÈRETÉ D'AVANT

Catharsis est triste, violent, sincère, drôle (le test de Rorschach de l'islamiste). Les deux plus belles pages sont sans doute celles sur la colère que Luz a surnommé le Petit Marmiton. Luz ressuscite de ses sens (amour et colère) dans un livre pudique sur la peur, la colère, l'amitié et l'amour. Arrêter de dessiner pour oublier ou dessiner pour oublier ? Catharsis est la première page tournée du passé et la première vécue de la nouvelle vie de Luz.

Catharsis
Luz
Futuropolis
128p., 14,50€
Mai 2015

Pour commander ce livre, cliquer sur ce lien :

Commander sur fnac.com