Le roman de Tyll Ulespiègle.jpgC'est une splendide balade érudite et humaniste à laquelle nous convie Daniel Kehlmann.

Pendant la guerre de Trente ans (1618-1648), au fin fond de l'Empire Germanique ou de la campagne autrichienne vécu Tyl Ulespiègle est magicien ou sorcier ((il a hérité de quelques-uns des dons de son père meunier brulé vif pour sorcellerie), un ambitieux, un jongleur, un conteur d'histoires, un bouffon du Roi d'Hiver le plus célèbre de l'Empire ? Tyll est tout ça à la fois, un esprit vif et malin recherché par les rois pour s'attirer ses bons mots comme par les Jésuites pour le soumettre à la question...

"Ils sont rares les moments ou il existe deux possibilités, un chemin où un autre. Rares les moments où on peut choisir"

Le Roman de Tyll Ulespiègle est un conte comme seuls les Allemands savent en tresser depuis des siècles. C'est vif, intelligent, parfois cruel (un clin d'œil par ci à Hansel et Gretel, souvent proche de la vie des hommes des femmes et des enfants qui subissaient guerres, famines et maladie, sorcellerie et torture en permanence. Du souffle, de l'érudition, du talent, de la drôlerie, il y avait déjà tout ça dans Les Arpenteurs du monde, le deuxième roman de Daniel Kehlmann, un roman qui le fit connaitre dans le monde entier. Des deux génies dont il nous racontait l'histoire - Alexander von Humboldt et Carl Goss - Daniel Kehlmann est passé l'histoire de tout un peuple au travers des clowneries de Tyll Ulespiègle. Brillant !

Le Roman de Tyll Ulespiègle
Daniel Kehlmann
Traduit de l'Allemand par Juliette Aubert
Actes Sud
416p. 23€
Février 2020

Autres romans de Daniel Kehlmann chroniqués sur la Lettre :
Les Arpenteurs du Monde
La Nuit de l'illusionniste
Les Friedland