SHAKESPEARE_a_Venise__Othello_et_Le_Marchand_de_Venise.jpgAKG966400RENTRÉE 2017 Le voyage dans les ruelles et les palais de Venise, aux sons tragiques des vers de Shakespeare et illuminés par les toiles des maîtres de la Renaissance vénitienne débute en ouvrant ce coffret magique. Des effluves d'encre et de beau papier vous caressent les narines et vous projettent à une époque ou ces deux matières étaient synonymes de voyages, d'aventures et de contes fabuleux. Le "théâtre de papier" peut s'ouvrir sur 250 illustrations qui - nous averti Denis Podalydès dans son introduction - "n'illustrent pas les pièces" mais "les accompagnent", elles ne sont pas le décor mais construisent une ambiance "mentale" parfaite pour vivre ces deux pièces.

En 1992, les éditions Diane de Selliers publient leur premier ouvrage "Les Fables de la Fontaine illustrées par Jean-Baptiste Oudry". C'est déjà un évènement et l'acte fondateur de 25 années d'excellence littéraire et artistique. En effet, l'ambition de la maison n'est-elle pas de publier "les grands textes de la littérature illustrés par les plus grands peintres" ?

25 ans plus tard, Diane de Selliers est toujours là et, pour son quart de siècle d'édition, nous offre un coffret somptueux comprenant deux textes de William Shakespeare : Othello (1604) et Le Marchand de Venise (1596), ses deux pièces vénitiennes. Elles sont extraites de l'édition de la Pléiade dirigée par Jean-Michel Déprats, en collaboration avec Gisèle Venet, deux pièces pour lesquelles ils ont apporté quelques corrections (moins de 20 occurrences dans "Othello" et près de 70 dans "Le Marchand de Venise"). Elles sont illustrées, chacune dans son volume, de tableaux de la Renaissance vénitienne.

Cette Renaissance vénitienne - plus tardive que dans les autres grandes cités de la Péninsule italienne - rattrape son retard en offrant au monde une nouvelle peinture sortie des ateliers des plus grands peintres du monde : Titien (1488-1576) et sa "Bacchanale", le Tintoret (1518-1594) et "La Cène", Véronèse (1528-1598) et son "Banquet de Lévi", Giorgione (1477-1510) et "Le Jugement de Salomon" (avant 1506) ou encore Maroni (1528-1578) et encore Rubens (1577-1640) dans sa période italienne. Le clair-obscur de la peinture est aussi celui des cœurs troublés, trahis et détruits dans "Othello" et "Le Marchand de Venise".

Diane de Selliers, et les nombreuses personnes qui ont participé à ce projet éditorial, construisent une ambiance vénitienne pour mieux nous immerger dans les intrigues de l'auteur de Stratford. "l'illusion théâtrale" est parfaite. Ce livre, c'est la recréation sans fin de l'alliance de l'art et de la littérature. C'est l'alliance d'une époque, qui se donna un nom "la Renaissance" alors qu'elle est à peine entamée et d'un auteur reconnu dès ses premières pièces et considéré depuis comme un des piliers de la littérature mondiale. Un coffret monumental à conserver dans sa bibliothèque et à offrir aux amoureux de la littérature et des arts.

12-Shakespeare_a_Venise__Le_Lion_de_saint_Marc__detail_.jpg

Shakespeare à Venise. Le Marchand de Venise et Othello illustrés par la Renaissance vénitienne
Textes intégraux d’Othello et du Marchand de Venise en version bilingue
Traduction pour la Bibliothèque de la Pléiade, revue et corrigée pour cette édition, de Jean-Michel Déprats
Préface de Denis Podalydès
Introductions de Michael Barry (Shakespeare à Venise, Que peinture soit poésie et Poésie peinture et Aperçu de la peinture à Venise entre 1460 et 1620)
Iconographie : près de 250 peintures d’artistes vénitiens et influencés par Venise, du milieu du XVe siècle au début du XVIIe siècle, met en scène les deux pièces.
Notes de Gisèle Venet, publiées à la Bibliothèque de la Pléiade, revues et adaptées pour cette édition.

Format :
2 volumes reliés sous coffret de luxe, illustrés, au format 24,5 x 33 cm.
312 pages pour Le Marchand de Venise et 352 pages pour Othello
Diane de Selliers
Parution le 26 octobre 2017
Prix de lancement (jusqu’au 31 janvier 2018) : 285 € ; prix définitif : 330 €

Crédit photo : Pierre Paul Rubens Études de noirs (détail), 1620, esquisse à l’huile. Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, Bruxelles © akg-images / Erich Lessing.
Vittore Carpaccio Le Lion de saint Marc (détail), 1516, huile sur toile. Palais des Doges, Venise © Cameraphoto Arte Venezia / Bridgeman Images.

Billet publié le 14 décembre 2017
POUR COMMANDER CE LIVRE cliquer sur le lien ci-dessous :

Commander sur fnac.com